Rechercher

Se protéger sans perdre sa liberté

Vivre dans la peur baisse mon énergie et je me retrouve à l’étage des virus qui vibrent très lentement.



Toutes ces violences qu’on se laisse faire par peur.


L’obligation de :

· Porter un masque qui retient du CO2 toxique pour la santé

· Se désinfecter les mains avec un produit qui détruit la protection de la peau

· …


Etre empêché de :

· Se prendre dans les bras et de s’embrasser alors que l’Être humain en a besoin pour vivre

· Passer du temps ensemble

· Avoir du plaisir en pratiquant du sport, de la danse, des spectacles, …

Etes-vous conscient de toute cette violence qu’il y a dans notre société ?


C’est le miroir de la violence que chaque individu a en lui.

C’est en m’occupant de ma violence intérieure que le monde peut changer.





Comment faire ?







1. Reconnaître qu’il y a de la violence en moi et réfléchir à ce que j’ai vécu dans l’enfance comme violence verbale, physique, émotionnelle. Les limitations, les obligations, le non-respect, ne pas être cru lorsqu’on dit un ressenti, le jugement, les moqueries, et tout ce qui a été banalisé.


2. Accepter qu’elle existe, que je la crois normale et que je ne sais pas quoi en faire


3. La sortir de moi par l’écrit, un mandala, des gestes, l’exprimer (articles : colère, violence, Hopono, EFT…)

Vivre dans la confiance, la joie, la danse, le jeu, le rire, les câlins, un sourire, la reconnaissance, l’enthousiasme, la curiosité augmente ma vibration et je suis dans une vibration où aucun virus ne survit.

S’occuper de soi, s’écouter si on a envie de quitter un groupe ou s’éloigner d’une personne.

Rester à l’intérieur de soi, centré sur la joie, la vie et la beauté.